Psychothérapie analytique

La psychothérapie au sens propre se définit comme le traitement professionnel et scientifiquement fondé de troubles et maladies psychiques.

La psychothérapie s'adresse également aux personnes saines. Elle est un instrument puissant de résolution des conflits, d'aménagement de la relation entre partenaires, de développement personnel et d'extension des compétences sociales dans le cadre des relations entre personnes et des organisations.

Qu'est-ce que la psychothérapie analytique selon C. G. Jung?

Le psychiatre suisse Carl Gustav Jung (1875-1961), fondateur de la psychologie analytique, a exercé une forte influence sur les esprits de son temps, bien au-delà des cercles des psychiatres et des psychologues. Ses intérêts scientifiques se concentraient surtout sur la recherche des maladies mentales et leur traitement. L'essentiel de la thérapie consistait selon lui à donner la possibilité aux patients d'accéder au sens profond de leurs difficultés psychiques. Jung considérait toute crise aigüe et toute maladie comme une chance pour un nouveau départ salutaire. Il faisait confiance aux capacités d'auto-guérison de l'inconscient. Le but de la thérapie était donc à ses yeux de chercher les possibilités et la manière appropriée de réveiller chez les personnes le potentiel encore en friche dans leur inconscient et d'activer leur processus individuel de guérison, afin de les aider à trouver des solutions nouvelles à leurs problèmes psychiques.

La psychothérapie analytique selon C.G. Jung est l'une des orientations thérapeutiques les plus courantes en Suisse. Elle est reconnue par les caisses-maladie dans le cadre des assurances complémentaires.

Cette méthode thérapeutique se concentre sur les ressources des personnes. Elle approche les conflits de manière créative et se préoccupe de la question du sens des troubles psychiques. Elle cherche à mobiliser les forces d'auto-guérison des patient-es et à les amener à retrouver le contact avec le flux de leur énergie vitale. Son but est de renforcer de manière durable les capacités d'autonomie et de créativité des patient-es face aux données de leur existence, et de contribuer par là au maintien à long terme du bien-être physique et psychique des personnes.

La psychothérapie analytique selon C.G. Jung se signale par une conception hautement individuelle et créative de la personne ainsi que par une grande ouverture à l'égard des techniques thérapeutiques. Elle peut ainsi s'appliquer aussi bien au traitement de troubles psychiques qu'à un travail de réflexion avec des personnes saines à des décisions importantes, des expériences douloureuses ou encore à une recherche personnelle.

Les psychothérapeutes analytiques considèrent la psyché comme un système auto-régulé qui s'équilibre lui-même. Ils et elles accordent une attention particulière aux capacités d'auto-guérison des personnes. C'est pourquoi un ou une psychothérapeute analytique se préoccupera non seulement de localiser précisément les causes des troubles (symptômes) et des problèmes psychiques, mais il ou elle s'interrogera avec une égale intensité sur la signification et le sens de cette souffrance psychique dans l'existence de la personne, afin de comprendre ce que ces troubles veulent exprimer dans le cas particulier.

Le dialogue analytique, l'interprétation des rêves et le travail sur les symboles - imagination, peintures etc. - sont autant de moyens dont disposent les thérapeutes pour aider les personnes dans leur recherche des liens entre leurs problèmes actuels et leurs souvenirs de leur histoire personnelle. Les patient-es, apprennant par ce biais à approcher leur être profond et à explorer des capacités oubliées ou des besoins refoulés depuis longtemps, deviennent capables de contribuer à la recherche de leur solution personnelle à leur crise. Le traitement des symptômes n'est donc pas centré sur leur élimination mais sur le psychisme de la personne.

La psychothérapie analytique a pour but de renforcer les capacités d'autonomie et de créativité des patients et patientes, en d'autres termes d'améliorer de manière durable les conditions de leur existence.