Durée d'un PA

On distingue deux sortes de thérapies, les thérapies courtes (jusqu'à. 25 séances) et les thérapie de longue durée (plus de 25 séances).

Les thérapies courtes sont généralement des interventions en cas de crise et ont pour but le traitement d'un problème particulier. Client-e et thérapeute peuvent par ex. se mettre d'accord pour travailler à une meilleure gestion de la relation avec le ou la partenaire, ou à la solution d'une difficulté survenue dans l'entourage professionnel, ou à un deuil suite à la perte d'un proche, ou encore à un changement brusque des conditions de vie (chômage, retraite, maladie grave). Une thérapie courte peut parfois se muer en thérapie de longue durée.


Les thérapies de longue durée soit résultent d'une thérapie courte soit sont déclarées comme telles à la suite du bilan des premiers entretiens. Plus d'une thérapie de longue durée débute comme une thérapie courte, qui se prolonge à la demande du patient ou de la patiente une fois que le travail a fait émerger un besoin d'approfondissement et d'élargissement de l'exploration psychique. On parle alors d'analyse.

Une analyse accorde une place aussi grande que possible à la dynamique propre qui se fait jour dans le psychisme des patient-es. Il s'agit d'accompagner les patient-es dans leur processus afin de libérer les énergies psychiques bloquées et de parvenir à une solution appropriée pour la personne. La durée d'une analyse est plus difficile à estimer, elle est en général de un à deux ans.